vendredi 25 juillet 2014

Quand été rime avec déplaisir ou quoi faire quand on pense avoir une vaginite

Aujourd'hui je vous parle d'un sujet pas très glamour... les vaginites! Pour se débarrasser de cette infection désagréable, plusieurs femmes se tournent vers la médication disponible en vente libre dans les pharmacies, dès la reconnaissance des symptômes (faut-il les rappeler? démangeaisons, brûlures, odeurs, pertes excessives). Pourtant, cette médication ne cible qu'un seul type de vaginite, soit celle à levures. Or, il en existe trois, causant toutes les mêmes symptômes: la vaginite à levures, la vaginose bactérienne et la trichomonase. Et dans la majorité des cas (66 %), il ne s'agit pas du premier type.

 
Jusqu'à récemment, il n'existait pas de moyen de s'auto-diagnostiquer, et une visite chez le gynéco s'imposait. Par contre, un test de dépistage est maintenant disponible dans les pharmacies: VagiSense. Celui-ci permet d'identifier le type d'infection dont on est atteinte et d'entreprendre la démarche médicale appropriée sans perdre temps ni argent. 


Le test est simple: on prélève des sécrétions vaginales sur un embout; si celui-ci change de couleur (en passant du jaune au bleu-vert), il s'agit d'une infection bactérienne - une prescription d'antibiotiques est alors requise; s'il demeure jaune, il s'agit très probablement d'une infection à levures, et on peut se procurer un traitement antifongique disponible en vente libre pour la soigner. Par ailleurs, la spécificité et la sensibilité du test le rendent aussi fiable que la méthode utilisée en clinique (test de pH).

J'applaudis ce genre de test qui nous rend plus autonomes dans la gestion de nos petits maux, sans avoir besoin d'aller googler lesdits maux et de s'auto-diagnostiquer la peste dans un délire paranoïaque. On s'entend qu'il ne remplace pas l'avis d'un médecin, mais il peut nous en dispenser dans une situation où la plupart du temps, on se débrouille toute seule de toute façon. J'ai d'ailleurs eu recours à un test issu des mêmes laboratoires durant ma grossesse, AmnioSense, qui détecte les fuites de liquide amniotique. Il m'a permis d'avoir l'heure juste et de cesser de m'inquiéter sans avoir à prendre un rendez-vous médical.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site www.vagisense.ca. Vous y apprendrez quelques petits trucs pour vous mettre à l'abri des vaginites durant la saison chaude! Ils s'inscrivent dans une approche globale de la santé féminine dont vous pouvez également faire la promotion via www.jepartagemasante.ca.

Le test VagiSense est disponible en vente libre dans les pharmacies et son coût varie entre 16$ et 18$.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de me laisser vos commentaires; j'aime vous lire! :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...